Conseils sur les bichons havanais, chiots bichons havanais, Choix d’un élevage de bichon havanais
Havanseser Ratschläge, wie kann man ein Hanveserzucht wählenHavanese advice, how to choose a good havanese breeder
Accueil / Home. Chiots / Puppies / Welpen. Historique / History. Caractère / Temperament. Conseils / Advices / Pflege. Standard. Pedigree . Livres / Books / Bücher. Liens / Links. bichon havanais
Âge idéal pour l’adoption d’un chiot
Beaucoup de personnes se demandent quel est l’âge idéal pour l’adoption d’un chiot. La réponse à cette question est pourtant simple.

Il faut tout d’abord examiner le calendrier d’apprentissage du chiot, qui peut se résumer grossièrement ainsi :


De sa naissance à environ 4 semaines de vie, les chiots sont allaités par leur mère.

Le sevrage intervient entre la 4ème et la 7ème semaine de vie.

La meilleure période pour socialiser son chiot à son environnement extérieur va de la 8ème à la 12ème semaine de vie. C’est durant cette période que le chiot va le plus apprendre de son environnement extérieur. Du point du vue du chien, la 8ème semaine est le meilleur âge pour aller dans un nouvel environnement puisque c'est à ce moment qu'il s'adapte le plus facilement à une nouvelle situation et forme des liens profonds et permanents.

Le meilleur âge pour adopter un chiot est donc à sa 8ème semaine de vie. Les personnes qui attendent (ou doivent attendre) la 10ème ou voir même la 12ème semaine de vie pour adopter leur chiot “perdent” des semaines précieuses qui auraient dû être utilisées pour socialiser leur nouveau compagnon. Et ces semaines sont précieuses, car c’est de la 8ème à la 12ème semaine de vie que le chien apprend le plus de son environnement extérieur. La deuxième période de socialisation, où le chien est déjà moins “réceptif” que durant la première période, va de la 12ème à la 16ème semaine de vie. N’oubliez pas que les situations auxquels votre chien n’aura pas été confronté avant sa 16ème semaine de vie seront beaucoup plus difficiles (voir pour certains impossibles) à gérer pour lui.

Gardez toujours à l’esprit que dès la fin de la 12ème semaine, le chien a fini sa socialisation à l’homme et aux autres animaux. À la fin de la 16ème semaine, ce sera la fin de sa période de régulation émotionnelle et d’adaptation à l’environnement.

A ce propos, la comportementaliste française Laurence Bruder Sergent mentionne ce qui suit : « L’âge légal de vente d’un chiot est de 8 semaines, et cela n’est pas par hasard. Outre les questions de développement, de sevrage, de socialisation, la phase d’imprégnation spécifique, durant laquelle le chien est le plus à même de connaître des expériences variées et de les assimiler sans traumatisme, est extrêmement courte (jusqu’à 12 à 16 semaines selon les races). »

L’excellent “Guide du chiot” édité par Purina Pro Plan évoque ce qui suit : “Il est préférable d’amener votre chiot à la maison une fois qu’il est sevré et avant qu’il ne s’habitue à son lieu de naissance. Huit semaines est l’âge idéal. En effet, il est suffisamment âgé pour prendre des aliments solides et suffisamment jeunes pour se lier à vous rapidement.”

Dans son livre « Bichon Havanese » (en anglais), la spécialiste des bichons havanais Zolia Portuondo Guerra mentionne clairement que les chiots doivent être séparés de leur mère et de leur frères et sœurs à la 8ème semaine. C’est à ce moment-là que les chiots doivent pouvoir commencer à vivre dans leur nouvel environnement.

Le Havanese Club of America recommande l’adoption des chiots dès la 8ème semaine de vie.

En France, pays qui a légiféré en la matière, la vente d'un chiot peut se faire dès sa 8ème semaine de vie. Il est toutefois précisé dans cette même lois que « la cession dans un cadre privé familial doit cependant être toléré bien avant ».

Aux USA, l’âge d’adoption minimum d’un chiot est fixé dans la loi dans 18 états. Treize de ces états ont fixé l’âge minimum du chiot à 8 semaines. En Pennsylvanie et en Virginie, l’âge minimum du chiot lors de son adoption a été fixé à 7 semaines. Au Nebraska, l’âge minimum a été quant à lui fixé à 6 semaines.  

En Europe, la très grande majorité des éleveurs officiels laissent leur chiot se faire adopter dès l’âge de 8 semaines.

Pendant des années, la Société Cynologique Suisse (SCS) a préconisé l’adoption des chiots à la 8ème semaine. Pour une raison que nous ignorons, cet organisme a changé cette pratique il y a quelques années en obligeant les éleveurs qui leur sont affiliés à ne céder leurs chiots qu’à partir de la 10ème semaine de vie. Cette situation est pour le moins paradoxale, car les classes de socialisations des chiots, pourtant reconnues par la SCS, sont ouvertes pour les chiots âgés de 8 à 16 semaines. Selon un document édité par la SCS sous le titre « La Socialisation commence à la naissance », il est mentionné, concernant les classes de socialisation, que « les chiots âgés de 8 à 16 semaines y apprennent les bonnes relations avec les autres chiens et les personnes ».

Lorsque nous avons adopté les chiens qui ont partagé notre vie, principalement des bichons havanais, des bergers allemands et des dobermans (mais pas seulement !), nous avons toujours été les chercher à l’âge de 8 semaines, afin de pouvoir les socialiser au mieux à leur nouvel environnement extérieur. Une exception notable à notre mode de faire : Pour une raison indépendante de notre volonté, nous avons dû une fois adopter un berger allemand à l’âge de 12 semaines seulement. Les problèmes de comportement que ce chien a rencontrés au cours de sa vie nous ont fait amèrement regretté d’avoir dû agir de la sorte. Ce chien n’a malheureusement jamais pu être socialisé de manière satisfaisante.    

Huit semaines est donc la période idéale pour l’adoption d’un chiot, car ce dernier n'a plus besoin de sa mère et peut être (et doit être !) détaché de sa fratrie. Il est au début de la période d'imprégnation interspécifique qui lui fait découvrir le monde dans lequel il vit (apprentissage de la peur). Il vaut mieux que le chiot découvre l'environnement qui sera le sien et le vôtre afin d'être parfaitement à l'aise dans ce dernier. Pour le chiot, le temps passé chez l’éleveur (si bien attentionné soit-il) au-delà de la 8ème semaine est du temps perdu pour la suite de son apprentissage.  





retour à la page “Conseils & Entretien”
Âge idéal de remise des chiots Copyright ©  -  All Rights Reserved
Pour vos affaires immobilières en Valais, nous vous recommandons Valimmobilier, le réseau valaisan de l’immobilier.
 
 
Retrouvez toutes leurs offres immobilières et plus sur Union Immobilier.