Conseils sur les bichons havanais, chiots bichons havanais, Choix d’un élevage de bichon havanais
Havanseser Ratschläge, wie kann man ein Hanveserzucht wählenHavanese advice, how to choose a good havanese breeder
Accueil / Home. Chiots / Puppies / Welpen. Historique / History. Caractère / Temperament. Conseils / Advices / Pflege. Standard. Pedigree . Livres / Books / Bücher. Liens / Links. bichon havanais
Voyager avec son chien à l’étranger
Retour en Suisse, en provenance de l’UE

1. Protection contre la rage
Faites vacciner votre animal au moins 21 jours avant l'entrée en Suisse. En cas de vaccination de rappel intervenant durant la période de validité de la primovaccination, il n'y a pas de délai d'attente.

2. Identification
Votre animal doit être identifié au moyen d'une puce électronique ou d'un tatouage (ce dernier restant valable jusqu'en 2011). Les chiens suisses doivent en outre être enregistrés dans la banque de données ANIS. Toute personne qui importe définitivement un chien en Suisse doit le faire enregistrer dans les 10 jours par un vétérinaire auprès d'ANIS.

3. Passeport pour animal de compagnie
Les animaux doivent être accompagnés d'un passeport pour animal de compagnie dûment rempli.

Le passeport suisse (rouge) pour animaux de compagnie est par conséquent exigé en cas de réimportation d’animaux suisses.

Le passeport pour animaux de compagnie doit avoir été établi par un/-e vétérinaire agréé/-e par les autorités vétérinaires du pays de provenance et doit contenir les indications suivantes:


le nom et l’adresse du détenteur ou de la détentrice de l’animal;

le signalement de l’animal;

le numéro de la puce électronique (ou du tatouage);

la date de la vaccination antirabique, sa durée de validité, le genre de vaccin, le nom du fabricant et le numéro de fabrication;

la signature manuscrite du/de la vétérinaire.

4. Nombre d'animaux pas limité
Si le pays de provenance est un pays membre de l'UE, le nombre d'animaux de compagnie emmenés avec soi n'est pas limité.

5. Pas de chiens aux oreilles coupées ou à la queue coupée
L’importation de chiens avec des oreilles coupées et/ou une queue coupée est interdite.

Douane : Les animaux achetés à l’étranger et importés en Suisse sont exonérés de droits de douane. Il faut néanmoins s’acquitter de la taxe sur la valeur ajoutée de 7,6% de la valeur commerciale.


(Source : Office vétérinaire fédéral, état 2009, sans aucune garantie)



Retour en Suisse, en provenance de pays tiers
(autre que de l’UE)






Les chiens doivent être identifiés par une puce électronique. La puce électronique doit être lisible avec les lecteurs standards correspondant à la norme ISO 11784 ou à l’annexe A de la norme ISO 11785 - si tel n’est pas le cas, le lecteur adéquat doit être emporté avec soi. De nombreuses puces électroniques « non compatibles » sont encore fabriquées, en particulier aux USA. Il faut veiller à ce que l’animal soit muni d’une puce électronique connue sous le nom d’ «Euro-chip » qui ne comporte que des chiffres comme « code d’identification » et aucun symbole d’astérisque « * »).

L’identification au moyen d’un tatouage bien lisible est encore acceptée au passage de frontière durant une période transitoire expirant au 30 juin 2011.

Si un chien est importé en Suisse de manière définitive, il doit être présenté à un vétérinaire dans les 10 premiers jours suivant l’importation. Tous les chiens détenus en Suisse doivent être enregistrés par
un vétérinaire dans une banque de donnée.

Douane : Les animaux achetés à l’étranger et importés en Suisse sont exonérés de droits de douane. Il faut néanmoins s’acquitter de la taxe sur la valeur ajoutée de 7,6% de la valeur commerciale.

L’importation de chiens avec des oreilles coupées et/ou une queue coupée est interdite.


Importation en provenance de pays à faible risque de rage
Ces pays sont listés dans le document « Liste de pays rage » sous le titre « Pays où le risque de rage urbaine est faible » de l’Office vétérinaire fédéral.

Les conditions s’appliquent à tous les chiens qui ont séjourné au moins 6 mois - pour les jeunes animaux, depuis leur naissance - avant l’importation exclusivement dans des pays à faible risque de rage, en Suisse ou en UE.

Au moins 21 jours avant leur importation, les chiens de ces pays doivent avoir été vaccinés contre la rage conformément aux recommandations du fabricant avec un vaccin inactivé présentant une activité minimale d’une unité internationale d’antigène selon la norme de l’OMS. Le délai d’attente de 21 jours ne doit pas être respecté pour les animaux qui ont déjà été revaccinés, pour autant que les rappels aient toujours été en effectués respectant les intervalles prescrits par le Les jeunes animaux âgés de moins de trois mois, non vaccinés, en provenance de pays à faible risque de rage ne peuvent être amenés en Suisse que s’ils accompagnent leur mère, dont ils sont encore dépendants. Ou ils sont accompagnés d’une attestation vétérinaire certifiant qu’ils ont été détenus sur leur lieu de naissance depuis qu’ils sont nés et qu’ils ne sont jamais entrés en contact avec des animaux sauvages qui auraient pu être exposés à une infection par la rage (voir également plus bas: « documents d’importation »).


Importation en provenance de pays à risque de rage
Ces pays sont listés dans le document « Liste de pays rage » sous le titre « Pays à risque de rage » de l’Office vétérinaire fédéral.

Les chiens arrivant depuis un de ces pays doivent remplir les conditions suivantes:

Ils doivent avoir été vaccinés contre la rage conformément aux recommandations du fabricant avec un vaccin inactivé présentant une activité minimale d’une unité internationale d’antigène selon la norme de l’OMS.

Chaque animal doit être soumis à un prélèvement de sang, au plus tôt 30 jours après la vaccination (et au plus tard avant l’expiration de la durée de validité indiquée par le fabricant du vaccin) afin de déterminer le titre d’anticorps contre la rage. Ce test doit être effectué dans un laboratoire agréé par l’UE – voir liste sous www.bvet.admin.ch > > > Voyager en Suisse avec des animaux de compagnie > Chiens, chats, furets de pays tiers. La protection est considérée comme suffisante si la concentration (le « titre ») d’anticorps neutralisants contre la rage est d’au moins 0.5 unité internationale par millilitre de sérum (U.I./ml).

Au délai d’attente de 30 jours jusqu’à la prise de sang s’ajoute un autre délai d’attente de 3 mois dès la prise de sang effectuée avant que l’importation ne soit possible. Cela signifie qu‘il faut compter un temps d’attente d’au moins 4 mois à partir de la dernière vaccination antirabique avant la détermination du titre d’anticorps et l’importation.

Les primo-vaccinations ne confèrent souvent pas de protection vaccinale suffisante, notamment chez les chiots de moins de 3 mois, car à cet âge, la réponse immunitaire au vaccin peut être perturbée par les anticorps maternels encore présents. Il est donc recommandé de ne prélever du sang pour la détermination des anticorps que 30 jours après une deuxième vaccination de base (au moins 10 jours après la première vaccination antirabique). L’importation de jeunes animaux en provenance de « pays à risque de rage » n’est donc guère possible avant l’âge de 7 mois. On peut renoncer au délai d’attente de 4 mois dans les cas suivants:

Si les chiens ont déjà rempli précédemment l’intégralité des conditions d’importation décrites plus haut (y c. la détermination des anticorps et le délai d’attente) et que les vaccinations antirabiques de rappel ont toujours été effectuées en respectant la durée de validité du vaccin indiquée par son fabricant.

Si les chiens proviennent (à l’origine) de Suisse, de l’UE ou d’un pays à faible risque de rage et que la détermination d’anticorps a été effectuée avant le voyage vers un pays à risque de rage.


Documents d’importation

Certificat vétérinaire, attestation, passeport pour animaux de compagnie
Un certificat vétérinaire établi par le vétérinaire officiel compétent du pays de provenance est requis pour rentrer en Suisse en provenance de pays tiers avec des chiens comme animaux de compagnie. Le modèle de certificat est disponible sous www.bvet.admin.ch > > > Voyager en Suisse avec des animaux de compagnie > Chiens, chats, furets de pays tiers.

Les chiots âgés de moins de 3 mois de « pays à faible risque de rage» doivent de plus être accompagnés d’une attestation vétérinaire. Aucun chiot de moins de 3 mois ne peut être importé en provenance de pays à risque de rage. Il n’existe également aucune autorisation exceptionnelle comme pour les importations en provenance de l’UE.

Le passeport suisse pour animaux de compagnie est suffisant pour la réimportation d’animaux suisses, pour autant que toutes les conditions d’importation soient remplies et qu’elles soient notées dans le passeport.

Importation par un aéroport suisse
Une attestation de police sanitaire est requise si l’on désire arriver par un aéroport suisse avec des chiens comme animaux de compagnie en provenance de pays à risque de rage. Cette attestation doit être demandée à l’OVF au plus tard 3 semaines avant l’importation. Le formulaire de demande (03/16) est disponible sous www.bvet.admin.ch > > > Voyager en Suisse avec des animaux de compagnie > Chiens, chats, furets de pays tiers. Pour les animaux munis d’un «passeport suisse pour animaux de compagnie», l’OVF annote l’autorisation dans ce document sur demande. L’autorisation peut ensuite être prolongée par n’importe quel vétérinaire autorisé à pratiquer, pour autant que les vaccinations de rappel soient toujours effectuées dans le délai de vaccination indiqué par le fabricant.



Voyager en UE et en Norvège avec des chiens provenant de Suisse






Généralités
Le passeport officiel (rouge) pour animaux de compagnie suffit pour se rendre en UE (dans la plupart des États membres) avec son chien, s’il est identifié correctement (puce électronique, jusqu’au 3 juillet 2011 également tatouage lisible) et vacciné contre la rage « selon les prescriptions du producteur ».

Des exigences spéciales sont à respecter pour les voyages dans les pays suivants: Suède, Norvège, Royaume-Uni, Irlande, Finlande et île de Malte.

De plus, Des dispositions nationales (particulières) régissent les mouvements de jeunes animaux qui n’ont pas encore été vaccinés contre la rage.


(Source : Office vétérinaire fédéral)



Remarque : Tous les chiots issus de l’élevage Havana’s Most Wanted sont pourvus d’un passeport pour animal de compagnie conforme aux exigences internationales.


Nous vous rendons attentifs au fait que ces conditions sont fournies sans garantie et qu’elles peuvent changer sans préavis. De plus, ces dispositions sont uniquement applicables aux animaux isolés et aux groupes de cinq animaux au plus. Nous vous conseillons de vous renseignez le plus tôt possible, au moins deux mois avant le départ, auprès des autorités vétérinaires, consulaires ou douanières du pays de destination sur les conditions pour entrer dans ce pays. Seules ces autorités ont la compétence de vous renseigner de manière définitive.


Ces dispositions concernent uniquement les animaux de compagnie.

Qu’est-ce qu’un animal de compagnie ?
Les animaux de compagnie sont détenus dans un ménage par intérêt pour l’animal ou comme compagnons, qui accompagnent leur propriétaire ou une personne mandatée par le propriétaire. Les animaux de compagnie ne doivent être ni vendus, ni remis à un autre propriétaire.

Si les chiens sont en revanche importés sans être accompagnés et/ou qu’ils ne sont pas détenus comme compagnons du ménage et/ou qu’ils sont destinés à être vendus ou cédés à tierce personne, ils sont alors considérés comme chiens importés à des fins commerciales.


retour à la page “Conseils & Entretien”
Formalités Copyright ©  -  All Rights Reserved
Pour vos affaires immobilières en Valais, nous vous recommandons Valimmobilier, le réseau valaisan de l’immobilier.
 
 
Retrouvez toutes leurs offres immobilières et plus sur Union Immobilier.